Ingrédients
ΚηπευτικάL’une des caractéristiques essentielles du régime crétois réside dans la grande consommation de légumes et, en général, de denrées d’origine végétale. On mange en Crète trois plus de légumes et de plantes potagères que tout le reste de l’Europe. C’est là encore un secret de bonne santé, puisqu’une telle alimentation procure des fibres végétales abondantes, ainsi qu’une quantité suffisante de vitamines et d’autres substances nutritives indispensables à l’homme.
De plus, légumes et plantes potagères contiennent les oligo-éléments nécessaires pour améliorer l’action de différentes enzymes et de récepteurs d’hormones dont le manque provoque des troubles du métabolisme. Les légumes aident au bon fonctionnement de l’intestin et contribuent à diminuer les risques de cancer du côlon. Ils exercent également des effets bénéfiques sur le système digestif et fournissent les vitamines indispensables au métabolisme de différentes cellules (ainsi, par exemple, la vitamine B12 pour la production du sang).
De nombreux légumes consommés en Crète en grandes quantités renferment de fortes doses d’acides gras qui contribuent à protéger des maladies cardio-vasculaires et du cancer. Certains légumes proviennent d’autres régions du monde. L’exemple le plus caractéristique est celui de la tomate. D’après les historiens spécialistes de l’alimentation, elle a été si bien assimilée dans la cuisine crétoise qu’elle en a rapidement constitué une des caractéristiques. La tomate de Crète n’est pas cultivée avec des hormones, pas plus qu’elle ne mûrit dans des conditions artificielles.
Le paysan crétois n’a pas besoin d’utiliser produits chimiques et additifs divers pour cultiver ses plantes potagères. Il n’a pas davantage besoin d’un milieu artificiel ni de pétrole pour y maintenir une température élevée.
Les légumes poussent dans un environnement naturel, sous un soleil riant qui exalte leur parfum et rehausse leur goût. C’est là encore un privilège des Crétois, que de pouvoir chaque jour manger des légumes à la saveur et à l’arôme naturels. Ceci explique la réaction étonnée de bien des visiteurs étrangers, souvent habitués à des produits insipides cultivés loin des rayons bienfaisants du soleil, en milieu artificiel. Le goût authentique des légumes crétois leur rappelle le “bon vieux temps”... Les légumes sont cultivés dans les vastes régions côtières de la partie la plus méridionale de l’Europe : aux alentours de Hiérapétra, dans la plaine de la Messara, au sud de Réthymnon, dans les plaines littorales de la province de Sélino, Kisamos et autres régions.